ÉCOUTE MUSICALE : "The Man I Love"JAZZ - Cycle 2


Bienvenue dans un univers de liberté absolue ! En effet pour cette écoute musicale, nos petits auditeurs du Cycle 2 vont avoir le plaisir d'entendre du jazz, donc de la belle improvisation : tranquille, décontractée, sans règles... Nous avons invité pour cela un sacré surdoué, en la personne de Wynton Marsalis. Il est non seulement le trompettiste fabuleux que vous allez découvrir, mais aussi un pédagogue qui va à la rencontre des jeunes sur tous les continents, pour les rendre heureux à travers la musique jazz dont il est un ambassadeur unique !


écoute musicale jazz

Commentaires sur l'écoute

Le morceau The Man I Love, est une célèbre chanson de Gershwin, écrite pour la comédie musicale jazz : Lady, Be Good ! en 1924.

La formation est un quartet de jazz, constitué de quatre musiciens : la trompette soliste, accompagnée par le piano, la contrebasse (jouée en pizzicati pour donner de la pulsation) et la batterie.

Avec sa trompette couverte d'or, Marsalis va littéralement s'amuser, en nous offrant toute la palette sonore de son instrument fabriqué sur-mesure.

Comment l'enfant Wynton est-il arrivé au jazz ?

écoute musicale jazz cycle 2

Wynton Marsalis naît le 18 octobre 1961 à La Nouvelle-Orléans (Louisiane). Il est le second des 6 enfants d'Ellis Marsalis (pianiste, compositeur et professeur de jazz) et de sa femme Dolores.

Wynton a 6 ans lorsque l'employeur de son père lui offre sa première trompette (un modèle de 1914 !). Puis il intègre à 8 ans un Marching Band. Il acquiert dès son plus jeune âge une expérience fort utile au sein des fanfares, groupes de jazz, de funk et orchestres de jeunes de sa ville.

À 14 ans, il joue en soliste le célèbre Concerto pour trompette de Haydn, accompagné par le New Orleans Symphony Orchestra. Ses études musicales se déroulent au Berkshire Music Center de Tanglewood (Massachusetts), puis à la prestigieuse Juilliard School of Music de New York.

Il est engagé à 20 ans dans les Jazz Messengers du batteur Art Blakey, puis dans le quintette du pianiste Herbie Hancock. Grande révélation du début des années 1980, Marsalis commence à percer dans le jazz et signe avec Columbia Records. Il est le premier artiste à être récompensé à la fois du Grammy Award du Meilleur album classique et du Meilleur album jazz !


Ouvrage de référence :