BIOGRAPHIE de Paul VERLAINE - Cycle 3


" Les sanglots longs des violons de l'automne blessent mon coeur d'une langueur monotone.

Tout suffocant et blême, quand sonne l'heure, je me souviens des jours anciens et je pleure. "


BIOGRAPHIE de Paul VERLAINE - Cycle 3

Né le 30 mars 1844 à Metz (Moselle) dans une famille de la petite bourgeoisie catholique, Paul Verlaine est d'abord un enfant attendu et choyé (sa maman ayant fait 3 fausses couches avant de l'avoir).

 

La famille déménage à Paris en 1851, où il poursuit ses études au Lycée Condorcet. Rapidement, il écrit des poèmes et fréquente les cercles littéraires. Son premier recueil, les Poèmes Saturniens, est publié lorsqu'il a 22 ans.

 

Après le décès de son père, ancien militaire, il reste vivre avec sa maman et sa cousine orpheline Élisa, dont il est secrètement amoureux. Mais celle-ci se marie avec un entrepreneur aisé, puis meurt en couches quelques années plus tard. Ce traumatisme plonge Paul Verlaine dans l'alcool et des accès de violence, dirigés même contre sa propre mère.

 

Le jeune poète épouse Mathilde Mauté, dont il a un fils, mais il va ruiner ce mariage en rencontrant Arthur Rimbaud avec lequel il entretiendra une relation conflictuelle. L'histoire se termine à coup de revolver blessant, et par de la prison pour Paul Verlaine.

 

A partir de 1875, on le retrouve en Angleterre, dans différentes villes, comme professeur de grec, latin, français et dessin. Mais la fin de sa vie sera une longue déchéance, semblable à une clochardisation, pour se terminer le 8 janvier 1896, des suites d'une pneumonie.

Pour l'enseignant uniquement, une biographie de Paul Verlaine avec des extraits de films.