CARTE MENTALE - EXEMPLES

carte mentale exemple

A la recherche des meilleures méthodes d'apprentissage, de mémorisation et d'utilisation des capacités du cerveau, le concept de carte mentale ou Mind Mapping a été inspiré par le psychologue, écrivain et mathématicien anglais Tony Buzan.

Son idée était de réaliser des synthèses visuelles, impliquant davantage le cerveau droit sur des exemples à étudier.

 

Les formes prises par ces cartes mentales sont diversifiées, souvent schématiques et écrites à la main. Elles utilisent des couleurs, des dessins, ou encore des fléchages, afin de mettre en valeur les informations, puis de les relier en les hiérarchisant.

Pour cette version en ligne avec ses liens interactifs, voici quelques cartes mentales décrivant des œuvres de musique, dont les éléments à retenir sont disposés autour du créateur.

1er EXEMPLE de CARTE MENTALE :

Concerto pour Piano n°2 de RACHMANINOV


Le compositeur et pianiste : Sergueï Rachmaninov (1873 - 1943), de nationalité russe, puis naturalisé américain, mort à Beverly Hills.

 

L'échec de sa 1ère symphonie entraîna une profonde dépression, longue de trois années, avec une incapacité créatrice totale.

 

Le Docteur Dahl, neurologue,  soigna la maladie de Rachmaninov et lui fit peu à peu reprendre confiance en lui par des séances d'hypnose.

 


Romantisme tardif : c'est ainsi que l'on désigne le courant artistique dans lequel s'inscrivit Rachmaninov, prolongeant ainsi au XXe siècle le grand courant romantique du XIXe siècle.

Le triomphe du 2ème Concerto pour piano en 1901 à Moscou, traduisant un retour à la vie.

carte mentale musique

L'anecdote : à la recherche d'un refuge familial paisible, le musicien vécut quelques belles années dans sa villa "Senara", érigée selon ses propres plans sur les berges du Lac des Quatre Cantons en Suisse.


Définition : un concerto est une œuvre en 3 ou 4 mouvements. Il s'adresse à un soliste accompagné d'un orchestre symphonique.

Interprétation : exemple par le phénomène pianiste japonais non-voyant Nobuyuki Tsujii.

La célébrité de l’œuvre court depuis plus d'un siècle, au top 10 des musiques les plus jouées et les plus admirées au monde.



2ème EXEMPLE de CARTE MENTALE :

Symphonie n°5 de BEETHOVEN


Le compositeur : Ludwig van Beethoven (1770 - 1827), de nationalité allemande. On trouve par ailleurs dans sa Symphonie n°9 l'Hymne Européen.

 

La création : L'œuvre a été créée au Théâtre de Vienne en 1808. On en trouve des traces dans les cahiers d'esquisses de Beethoven, plusieurs années auparavant.

 

La fatalité : Surnommée Symphonie du Destin, avec ses 4 notes initiales qui semblent frapper aux portes de la vie.


Le Romantisme : Courant artistique représentant le XIXe siècle, à la suite de la période Classique.

carte mentale autre exemple

Le film : Beethoven rédigea une lettre, retrouvée dans un tiroir après sa mort. Ludwig van B (1994) relate le mystère de l'inconnue qui en était destinataire.


Une symphonie est une œuvre en 3 ou 4 mouvements (durée 30 à 45 minutes en général), jouée par un orchestre symphonique.

Interprétation : Herbert von Karajan, considéré comme le plus grand chef d'orchestre de tous les temps, est celui qui a le mieux interprété cette partition.

Postérité : La Symphonie n°5 est restée l'une des œuvres les plus marquantes de l'Histoire. Elle est jouée ici avec l'Orchestre de Séoul.