CHOPIN - L'enfant de Varsovie

L'aéroport international de Varsovie rend hommage au grand compositeur de Pologne que fut Frédéric Chopin.

La ville comprend également le Musée Chopin, la statue en bronze du compositeur, et bien sûr les nombreux concerts de piano qui font vivre la musique romantique.

CHOPIN - Biographie

chopin biographie

Ce jeune génie musical, arraché à sa Pologne natale à 20 ans, se donna entièrement au piano, trouvant dans ses sonates, valses, préludes ou mazurkas, le cadre approprié à une expression mélancolique et nuancée. 

Frédéric Chopin fut encensé par la critique et fit l'unanimité de ses pairs, réconciliant selon ses propres termes « les savants et les sensibles ». 

 

Biographie courte : Le père de Chopin, originaire des Vosges, émigra en Pologne en épousant une dénommée Justyna Krzyzanowska. Celle-ci lui donna trois filles et un garçon, Frédéric, né dans un village près de Varsovie le 1er mars 1810.

chopin piano

Dans une famille très musicienne, cet enfant se montre rapidement très précoce, salué entre 7 et 12 ans comme un pianiste prodige et un compositeur naissant. À cela s'ajoutent des dons pour le dessin, le théâtre et un certain sens des imitations...

Il donne des concerts publics pour des œuvres charitables et devient l'invité des salons aristocratiques. C'est lors de ses périodes de vacances d'été dans différentes régions du pays que Chopin découvre le folklore et les musiques paysannes qui resteront chères à son âme de musicien. Après son baccalauréat, il poursuit sa progression, écrit de plus en plus de pièces pour le piano et effectue des voyages à Berlin, à Prague, Dresde, Vienne, Munich et Stuttgart.

chopin concerto piano

Amoureux d'une jeune cantatrice du conservatoire de Varsovie, Constance Gladowska, il livre secrètement à travers ses deux Concertos pour piano les sentiments qu'il éprouve pour elle. Mais le départ de Chopin est déjà programmé, un mois avant que ne se déclenche l'insurrection polonaise de 1830. Il reçoit lors d'un dernier concert une coupe d'argent contenant la terre de Pologne, cette nation meurtrie dont le souvenir hantera désormais l’œuvre du musicien.

 

Arrivé à Paris, il s'enthousiasme pour cette capitale de la musique. Il y croise un certain Camille Pleyel qui le fournit en pianos. Puis Liszt, Berlioz, Schumann et Mendelssohn deviennent ses amis. il est ensuite accueilli dans les salons mondains et donne des leçons à des admiratrices fortunées.

 

Il rencontre George Sand, écrivaine avec laquelle il entretient une liaison assez tumultueuse dès l'hiver 1836-37. Il travaille à ses compositions dans le cadre champêtre du manoir d'été de celle-ci. L'aventure durera neuf ans, se terminant par des crises, puis une période de solitude très difficilement vécue, brisant définitivement l'inspiration du musicien.

En 1849, il rentre exténué de sa dernière tournée en Angleterre et en Écosse. La tuberculose qui le ronge s'est aggravée... Chopin s'éteint finalement à Paris, dans son appartement du 12 place Vendôme, à l'automne de cette même année.

Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise. Mais en respect de son testament, son cœur, retiré de son corps après sa mort, a été apporté par sa sœur à Varsovie et placé dans une urne installée sur un pilier de l'église Sainte-Croix de Krakowskie Pezedmiscie.