2 Dictées bilans en HDA - La VICTOIRE de SAMOTHRACE


la victoire de samothrace dictée bilan

Splendide sculpture de marbre blanc de la Grèce antique, datée du IIe siècle avant J.C., cette représentation de la déesse Niké (personnifiant la victoire dans la mythologie) est fièrement exposée au Musée du Louvre, depuis 1884.

 

L'île grecque de Samothrace se situe au nord de la mer Égée, proche des côtes de la Thrace. C'est là que fut découvert le buste et corps drapé d'une statue féminine en 1863, par le diplomate et archéologue français Charles Champoiseau (1830 - 1909). Toutefois, malgré trois voyages et fouilles, il n'en retrouva jamais la tête. 

victoire de samothrace dictée statue

DESCRIPTION : D'une hauteur de 2,75 mètres (et 5,12 mètres en incluant sa base en forme de proue de navire), l'ensemble de cette statue de femme ailée pèse environ 30 tonnes.

 

Dans son mouvement très aérien avec ses ailes encore déployées vers l'arrière, elle termine justement son vol pour se poser sur le pont de combat d'un navire de guerre.

La sculpture du bateau est réalisée dans un marbre gris provenant des carrières de l'île de Rhodes.

 

Le saviez-vous ? La forme caractéristique des ailes de cette déesse Niké a inspiré l'entreprise américaine Nike, pour la création de son célèbre logo.

La Victoire de Samothrace - Dictées

dictées bilan 1 et 2 - la victoire de samothrace

Dictée bilan 1 : Qu'elle est impressionnante cette statue grecque de femme ailée ! Dans un mouvement très aérien, elle semble être venue se poser à l'instant même sur la proue d'un navire de guerre. Sa beauté et prestance fascinent, son réalisme également, notamment par ses draperies et ses plumes sculptées avec une infinie précision. Les bras n'ont pas été retrouvés, mais l'épaule droite levée indique qu'elle faisait un signe victorieux.

 

Dictée bilan 2 : De nombreux mystères entourent encore aujourd'hui ce chef-d’œuvre de la Grèce antique. On suppose qu'elle fut commandée pour célébrer une victoire militaire, de toute évidence navale. Mais seul un fragment de signature est apposé sur sa base, sans que l'on puisse identifier le sculpteur qui la réalisa. Les historiens et archéologues en sont donc réduits à des hypothèses quant à la bataille en question, comme pour l'artiste à qui l'attribuer.

Une petite explication d'histoire des arts : La Victoire de Samothrace - Cm1 / Cm2