EXPOSÉ sur LA HARPE

faire un exposé sur la harpe

La harpe, et sa cousine la lyre, sont dans l'imaginaire commun des évocations subtiles de l'amour, du paradis, des fées et de la poésie.

 

Origines : On trouve les premières représentations de  lyres dans la civilisation Sumérienne, il y a plus de 5000 ans, où elle était garnie d'or et de pierres précieuses. Dans l’Égypte ancienne, la harpe était très populaire : elle accompagnait les danses et la vie de la maison.

 

Forme : Son corps angulaire était fabriqué dans un bois précieux, signe de la valeur qu'on lui conférait, jusqu'à son sommet en tête de pharaon.

La HARPE MÉDIÉVALE et la HARPE CELTIQUE

Au Moyen Age, la harpe accompagne habituellement le chant des ménestrels. Elle entre ensuite progressivement dans les cours royales, où elle devient un instrument noble, attribut sacralisé au même rang que le livre et l'épée.

L'Irlande, où elle est apparue dès le VIIIe siècle, en fait son emblème national.

Un bel exemple de jeu sur la petite harpe des troubadours

Une très agréable composition de musique celtique à la harpe

La HARPE MODERNE

exposé harpe

Avec sa console en col de cygne et sa belle colonne néo-classique, la harpe moderne mesure environ 1,70 m de hauteur.

Elle se joue en position assise et se pose sur l'épaule droite de la musicienne. Celle-ci a à sa disposition 43 cordes, qu'elle pince avec la pulpe de ses doigts.

 

A partir de 1810, au prix de multiples essais et perfectionnements de facture, un jeu de pédales placé sur son socle lui a permis d'accéder aux demi-tons de la gamme chromatique.

La harpe est particulièrement présente aux XIXe et XXe siècles dans l'orchestre moderne, grâce à des compositeurs comme Berlioz, Debussy ou Ravel.

L'Impressionnisme musical a naturellement su profiter de son jeu perlé, de ses effets d'arpèges et de son merveilleux glissando.