FICHE ARTISTE : Ella FITZGERALD

"Juste ne pas abandonner l'essai de faire ce que vous voulez vraiment faire.

Là où il y a amour et inspiration, je ne pense pas que vous pouvez tourner mal."


Chanteuse de jazz américaine, Ella Fitzgerald a illuminé le monde musical de sa voix chaleureuse et virtuose pendant près d'un demi-siècle. Elle fut dans son art la plus complète de toutes : grande maîtrise technique, sens de l'improvisation, souplesse vocale, pureté de l'expression, aisance dans tous les styles...


fiche artiste Ella Fitzgerald

Ella Jane Fitzgerald naît le 25 avril 1918 à Newport News (Virginie). Elle grandit à New York où sa mère travaille dans une blanchisserie. Son père a abandonné le domicile conjugal peu de temps après sa naissance...

 

Enfant timide et sensible, Ella rêve au monde du spectacle en écoutant à la radio les chanteuses du moment, parmi lesquelles Mills Brothers, Mamie Smith et surtout Connie Boswell, qui a sa préférence.

 

En 1932, sa mère décède dans un accident de voiture ; elle  retourne en Virginie pour habiter chez sa tante. Là elle va se détourner peu à peu de l'école, effectuant des petits boulots pour la mafia et se retrouver en maison de correction, d'où elle fugue au bout de quelques mois, se retrouvant passagèrement sans domicile.

 

Mais sa voix déjà exceptionnelle lui permet de remporter en cette sombre année le 1er prix du concours "Amateur Nights", organisé par l'Apollo Theater de Harlem. Elle est recommandée à Chick Webb qui l'engage. Ella va  faire les beaux soirs du prestigieux Savoy Ballroom et enregistrer ses premiers tubes...

 

Sa carrière d'artiste solo commence en 1942. Elle participe régulièrement aux concerts Jazz at the Philharmonic produits par Norman Granz, son futur manager. Ce dernier va lui faire interpréter des Songbooks des plus grands compositeurs américains de son temps : George Gershwin, Cole Porter, Irving Berlin, Duke Ellington, Harold Arlen, Richard Rodgers... 

 

Du swing déclinant, Ella Fitzgerald passe au bebop avec l'orchestre de Dizzy Gillespie, avant de devenir la reine du chant scat, dans lequel elle s'épanouit véritablement. On la retrouve aussi aux côtés de Duke Ellington, Count Basie, de Tommy Flanagan, de Nat King Cole, d'Oscar Peterson ou de Frank Sinatra.

 

Après son succès dans Porgy and Bess, elle enregistre avec ce géant absolu du jazz qu'est Louis Armstrong un merveilleux album : Ella and LouisDe 1950 à 1990, elle aura parcouru le monde entier lors de tournées et enregistré d'innombrables disques en studio ou en concert.

 

À la fin de sa vie, atteinte de diabète, elle perd la vue puis doit se faire amputer des jambes. Elle mourra à Beverly Hills le 15 juin 1996.

Deux artistes fantastiques - Sinatra et Fitzgerald -  dans un duo enthousiasmant !


Ouvrage de référence :