Histoire des Arts - Impressionnisme - Cycle 3

Climats, impressions, lumières, parfums... Les peintres (Monet, Renoir, Cézanne, Degas) de la seconde moitié du XIXe siècle, bientôt suivis par les musiciens (Debussy, Ravel) au début du XXe siècle, cultivent des perceptions nouvelles. Leur art décrit des paysages ou des scènes avec la sensibilité de l'instant, la liberté de la forme et toutes les nuances de la couleur.

Impression, soleil levant - Claude MONET

impressionnisme impression soleil levant cycle 3

Description : Toile de moyenne dimension (63 cm x 48 cm), peinte en quelques heures au petit matin, Impression, soleil levant représente le spectacle de l'aurore sur le port, avec l'éclairage orange et rosé du soleil se reflétant sur les flots.

On aperçoit deux bateaux, avec leurs silhouettes à contre-jour,  obscurcies en ombres chinoises.

À l'arrière plan, on devine les grues sur les docks, des cheminées fumantes (illustrations de l'essor industriel du XIXe siècle), et de grands voiliers à quai.   

impression soleil levant claude monet

Histoire d'une création : Claude Monet (1840 - 1926), célèbre peintre français lié au mouvement impressionniste, vouait son art essentiellement aux paysages et aux portraits.

Dès son plus jeune âge à l'école, il griffonnait déjà ses cahiers de caricatures de personnages ou de professeurs, et multipliait les croquis de bateaux.

Impression, soleil levant (1874), huile sur toile, est le tableau historique qui donna son nom à l'impressionnisme. Monet le réalisa lors d'un séjour au Havre, ville de son enfance familiale. 

Il présente, depuis l'hôtel de l'Amirauté où le peintre logea, une vue sur un bassin de l'ancien avant-port du Havre.

mer agitée à etretat claude monet

Eléments d'ouverture :

Parmi les très nombreuses toiles maritimes de Claude Monet, beaucoup d'autres méritent le plaisir des yeux et de l'esprit comme : 

- Plage à Honfleur (1865), La Jetée du Havre par mauvais temps (1867), Terrasse à Sainte-Adresse (1867), Le port de Trouville (1870), Hôtel des Roches Noires, Trouville (1870),  ou encore Les Falaises à Varengeville (1897).

 

Mer agitée à Étretat (1883)