HISTOIRE des ARTS - John WILLIAMS

histoire des arts john williams

Compositeur, pianiste et chef d’orchestre américain né à New York en 1932, John WILLIAMS est la référence n°1 lorsque l’on parle de musique de films.

 

Il a été le premier maître à généraliser les grandes orchestrations symphoniques au cinéma.

 

En histoire des arts, au cycle 3 comme au collège, John Williams est un personnage incontournable tant son règne musical et cinématographique sont époustouflants !

HISTOIRE  des ARTS - John WILLIAMS : Les Dents de la Mer (1975)

Description musicale : Une note aux contrebasses (mi)... puis deux (mi-fa), venues des profondeurs de l'orchestre, comme des profondeurs de la mer. L'ébauche de mélodie se montre persistante, insistante (mi-fa-mi-fa-mi-fa), et s'emballe jusqu'à devenir ce célèbre rythme obsédant, soutenu par le piano et les attaques claquées de trombones, semblables aux morsures de l'attaque du requin !

Les appels de cors sonnent, et nous voici plongés dans l'atmosphère d'un film devenu une saga légendaire : Les Dents de la Mer.

La terrifiante bande annonce originale, diffusée en France en 1975.

On y entend déjà l'accompagnement orchestral intense imaginé par John Williams.

HISTOIRE des ARTS - John WILLIAMS, une vie...

histoire des arts john williams biographie

Enfant, John Williams pratique la trompette, le piano et le trombone. Son père est musicien de jazz et percussionniste. Il fait ses études à l’Université de Californie et apprend la composition. Puis il se perfectionne à la prestigieuse Juilliard School de New York.

 

Il consacre trois années à servir dans l'US Air Force, une expérience musicale autant que militaire qui lui permet de diriger des orchestres. Par la suite John Williams travaille comme pianiste de jazz, arrangeur et orchestrateur dans les studios cinématographiques de Hollywood.

 

Reconnu comme compositeur dans les années 1960, il écrit des musiques de séries TV, puis il est engagé dans les années 1970 pour des films catastrophes comme La Tour infernale, Tremblement de terre, L’Aventure du Poséïdon.

C’est sa rencontre avec le jeune réalisateur Steven Spielberg qui va marquer le début d’une collaboration fructueuse, consacrée par des triomphes internationaux : Les Dents de la Mer, Rencontre du troisième type, Indiana Jones, E.T. L’Extraterrestre, Superman, JFK, Jurassic Parc, La liste de Schindler, Il faut sauver le soldat Ryan, Harry Potter, Cheval de Guerre... George Lucas fait appel à John Williams pour sa grande saga Starwars en 1977, qui recevra l’Oscar de la meilleure musique de films.


Anecdotes : Chef attitré du Boston Pops Orchestra de 1980 à 1993, il a effectué avec celui-ci plusieurs tournées mondiales. Il a été choisi pour composer et diriger les musiques de plusieurs Jeux Olympiques d’Hiver ou d’Été : à Los Angeles, Atlanta, Séoul, Salt Lake City.

On lui doit aussi des partitions commémorant le Débarquement de Normandie de la 2e Guerre Mondiale, ou la cérémonie d’investiture de Barack Obama comme 44ème Président des États-Unis.


Style musical : Inspiré par la musique classique, John Williams reprend par exemple de Richard Wagner la technique d’opéra du « leitmotiv », permettant de relier une mélodie à un personnage afin de l’identifier musicalement à chacune de ses apparitions.