Jules FERRY - Biographie

Homme politique et homme d'État, Jules Ferry fut au cours de sa carrière Maire de Paris, puis plusieurs fois Ministre de l'Instruction Publique et des Beaux-Arts (qui sont les ministères de l'Éducation Nationale et de la Culture aujourd'hui). La postérité lui reconnaît d'avoir institué l'école publique laïque et obligatoire. A la fin de sa vie, il est élu Président du Sénat, mais il est emporté par une crise cardiaque avant d'avoir pu véritablement exercer son mandat.

Jules ferry biographie cm2

BIOGRAPHIE :

Né le 5 avril 1832 à Saint-Dié, dans le département des Vosges, Jules Ferry est l'enfant de Charles-Édouard Ferry, avocat de profession, et d'Adèle Jamelet. Son grand-père François-Joseph Ferry a été Maire de la ville.

D'abord élève du Collège de Saint-Dié, Jules poursuit ses études au Lycée impérial de Strasbourg, puis la famille "monte" à Paris où il entrera en Faculté de droit.

Devenu avocat à l'issue de ses études, Jules Ferry ne tarde pas à entrer dans la vie publique. Il écrit des articles pamphlétaires dans les journaux, s'oppose au Second Empire et défend la position des républicains. Puis il adhère à la philosophie des francs-maçons, jusqu'à sa réception par le Grand Orient de France.

Il épouse la fille de Camille Risler, un industriel ayant fait fortune à Thann et apportant une dot considérable pour l'époque de 500 000 francs. La jeune mariée quant à elle compte dix-huit années de moins que son époux. Le couple prend résidence dans un hôtel particulier à Paris, et fait en outre construire un chalet suisse dans la forêt du Kemberg, sur les hauteurs de Saint-Dié.

Un éclairage sur les grandes décisions et conceptions de Jules Ferry - Cm2

CAHIERS des ÉLÈVES

Une collection complète, de l'école au collège, pour lier plaisir et culture musicale...