La méthode du "MIRACLE MORNING" par Hal ELROD

miracle morning hal elrod

Traduit et arrivé en France il y a un peu plus d'un an, Miracle Morning est un petit livre consacré à la motivation, signé de l'américain Hal Elrod. Il y décrit des rituels matinaux et des exercices conduisant une personne à gagner en efficacité dans sa journée, tout en progressant de façon générale dans sa vie. Devenir la meilleure version de soi-même, sur tous les plans, en est de façon résumée l'objectif principal. L'auteur le rédigea suite à un accident de voiture gravissime (choc frontal contre un véhicule 4x4 lancé à 130 km/h), dont il survécut avec des fractures ouvertes, les os en miettes et le cerveau touché. Dans son livre, Elrod indique qu'au moment de l'accident, sa compagne était endormie sur le siège passager, et lui-même écoutait une symphonie de Tchaïkovski tout en battant la mesure avec entrain. En s'intéressant justement à ce compositeur - coïncidence ou signe du destin -, on découvre que durant sa vie au XIXe siècle, le maître russe avait déjà défini une organisation particulièrement propice à la création.

miracle morning tchaikovski

Un EMPLOI du TEMPS idéal : le compositeur TCHAÏKOVSKI

Voici une présentation de sa journée-type et de ses principes de vie, tels que relatés par les historiens : - "C'était un homme plein de joie de vivre et particulièrement heureux quand il avait bien travaillé. Son existence était réglée par un emploi du temps très précis qu'il respectait scrupuleusement. Il se levait à 7 heures et était prêt à 7 heures et demie. Alors, il prenait le thé et faisait aussitôt une courte promenade. Puis, à 8 heures, il se mettait à travailler sans interruption jusque vers 14 heures. Après le repas, il partait marcher dans la nature quelques deux heures, tous les jours, quel que fut le temps. Il se promenait toujours seul, armé d'une collection de calepins où il notait tout ce qui lui passait par la tête. Les heures de la matinée, disait-il, constituaient ses heures de travail et celles de l'après-midi, ses heures de création. De retour à la maison, il se mettait au piano pour jouer d'autres œuvres que les siennes. Après le repas, il lisait assez longuement puis se retirait dans sa chambre un peu avant 23 heures."