MUSIQUE : LES DENTS DE LA MER - Attaque du requin


musique les dents de la mer attaque du requin

Une note aux contrebasses... Puis deux, venues des profondeurs de l'orchestre, comme des profondeurs de la mer. L'ébauche de mélodie se montre persistante, insistante, et s'emballe jusqu'à devenir ce célèbre rythme obsédant, soutenu par le piano et les attaques claquées de trombones, semblables aux morsures de l'attaque du requin. Les appels de cors sonnent, et nous voici plongés dans l'atmosphère d'un film devenu une saga légendaire : Les Dents de la Mer (> VOIR : bande annonce en VF sur Youtube)

LA CHANSON - Le gentil dauphin triste

flipper le dauphin

Face à la peur générale déclenchée en 1975 par la sortie internationale du film Les Dents de la Mer, le chanteur français Gérard Lenorman et le parolier Pierre Delanoé utilisent l'image rassurante du dauphin dans une chanson : Le gentil dauphin triste (1976). Ainsi souhaitent-ils rassurer les enfants pris dans cette psychose américaine pour les encourager à retourner sur les plages profiter des joies de la mer. Ceci nous rappelant la série américaine Flipper le Dauphin, diffusée dans les années 1960 et jamais oubliée depuis !


COUPLET 1
Toi mon petit copain de Corbeville-les-Bains, tu n'oses plus te baigner dans la mer,
À cause de ce requin que les Américains ont inventé pour faire peur à ton père...
Moi le gentil dauphin, je n'y suis pour rien, je ne suis pas méchant tu le sais bien
Si tu me fais la gueule, je vais rester tout seul, on va rater nos vacances d'été...
Moi le gentil dauphin, je n'y comprends rien, pourquoi tout ce fracas ce cinéma
Pour un poisson bidon, un requin de carton, allez, sois chouette envoie-moi ton ballon.
COUPLET 2
Toi la petite Anglaise, tu rases les falaises, tu n'oses plus comme l'année dernière,
Me grimper sur le dos, comme sur ta moto, courir après les chevaux de la mer...
Moi le gentil dauphin, je n'y suis pour rien, je ne suis pas méchant tu le sais bien,
Si tu me fais la gueule, je vais rester tout seul, on va rater nos vacances d'été...
Moi le gentil dauphin, je n'y suis pour rien, c'est moi qui t'ai donné l'été dernier
L'amour du vent salé, un goût de liberté, t'avais promis de m'apprendre à parler.
COUPLET 3
Il faut vous réveiller, vous n'allez pas rester, comme des crabes à marcher de travers,
Ou comme des manchots, plantés au bord de l'eau, en attendant que revienne l'hiver,
Moi le gentil dauphin, je n'y comprends rien, vous allez chercher quoi au cinéma,
Du sang et du malheur, des larmes et de la peur, vous feriez mieux d'apprendre à être heureux...
Moi le gentil dauphin, je n'ai peur de rien, surtout pas d'un requin à sensation,
Rangez dans vos cartons, votre imagination, on ne va pas se gâcher la saison.
© Warner/Chappell Music, Inc, Warner Chappell Music France