Serge RACHMANINOV - BIOGRAPHIE

rachmaninov biographie

Sergueï - Serge - Vassilievitch Rachmaninov voit le jour le 1er avril 1873 près de Novgorod, dans le Nord de la Russie. Il grandit au sein d'une famille d'aristocrates mélomanes. Son père, Vassili, est un officier marié à la fille d'un riche général. Mais il a à peine 9 ans lorsque ses parents, finalement ruinés, emménagent dans un appartement de Saint-Pétersbourg, puis se séparent... Très marqué par cet épisode, il en conservera une nature inquiète et sensible.

LA VIE : Sergueï  fait ses premières études musicales au Conservatoire grâce à une bourse, avant de partir pour Moscou. En pension chez son professeur, il y croise de grandes célébrités comme Anton Rubinstein, Tchaïkovski ou Glazounov qui stimuleront sa vocation de compositeur. Rachmaninov se forge également une incomparable technique de pianiste, obtenant son diplôme pour ses 18 ans, puis la médaille d'or du grand concours de composition l'année suivante. Son concerto pour piano n°1 est une réussite et les propositions affluent. Il trouve un éditeur et écrit d'autres œuvres telles que le très beau Prélude en ut dièse mineur. Il commence alors en Europe une carrière de pianiste virtuose et de compositeur. Il s'impose tout aussi rapidement comme chef d'orchestre au Théâtre Privé d'Opéra Russe. Rachmaninov s'attaque enfin à l'écriture d'une symphonie, dont la création en mars 1897 à Saint-Pétersbourg est un désastre ! Mal répétée, mal jouée, le compositeur quitte la salle avant la fin. Il entre alors dans une dépression aggravée et renonce à écrire... C'est le Docteur Dahl qui lui permettra de retrouver la confiance. A partir de 1909, sa carrière reprend de plus belle avec des succès cette fois-ci réguliers.

La 1ère Guerre Mondiale, puis la Révolution de 1917 éclatent. La mort dans l'âme, Rachmaninov doit quitter la Russie avec femme et enfants pour vivre en alternance entre les États-Unis et la Suisse, où il a acheté une maison au bord du Lac des Quatre-Cantons. Il faut dire que les tournées s’enchaînent à un rythme soutenu et l'épuisent. Puis à nouveau, une seconde Guerre est imminente. Le compositeur rallie une dernière fois l'Amérique où il se sait très apprécié. Mais la mélancolie l'envahit et sa santé se détériore brutalement. Après un ultime récital à Knoxville en février 1943, il regagne sa maison de Beverly Hills où il succombe le 28 mars d'un cancer, sans avoir pu retourner dans son pays natal.

 

LES ŒUVRES :

Musique symphonie et concertante : 3 symphonies - Le Rocher - Les Cloches - L'île des morts - Danses symphoniques - 4 concertos pour piano - Rhapsodie sur un thème de Paganini

Musique de chambre : 2 quatuors à cordes - Trios - Sonates - Romances pour violon, violoncelle et piano

Musique pour piano : 3 Nocturnes - 6 Moments musicaux - Variations sur un thème de Chopin - 24 Préludes - 2 Sonates - 17 Études-tableaux - Rhapsodie russe - Variations sur un thème de Corelli - 7 Morceaux de salon

Musique vocale : Aleko - Le chevalier avare - Francesca da Rimini - 3 Chants populaires russes - Kolokola - Mélodies