Séquence Éducation Musicale - LE GAMELAN


séquence éducation musicale gamelan

En Indonésie, et plus particulièrement sur les Îles de Java et de Bali, la musique traditionnelle est réputée pour ses grands ensembles de Gamelan.

Chaque village, chaque palais ou temple, possède son propre dispositif musical pour accompagner la vie rurale ou religieuse.

 

L'éducation au Gamelan fait donc partie de l'identité des habitants. Il est aussi au centre des nombreuses formes théâtrales indonésiennes, comme le théâtre d'ombres.

Cette séquence sur le Gamelan nous promet donc un beau dépaysement culturel, en plus de la beauté des paysages rencontrés...

gamelan java bali

Le mot gamelan est composé de deux parties : la première « gamel » désignant un marteau, la seconde « an » appelant une notion collective.

 

Le Gamelan a été à Bali dédié pendant des siècles au culte et aux temples. À Java, il était réservé aux traditions de Cour. 

 

Il accompagne aujourd'hui autant les rites hindouistes, les spectacles de théâtre d’ombres et de marionnettes que les danses de cour. 

On le trouve aussi lors des mariages, bals, réunions publiques, rassemblements privés ou rassemblements officiels. 

Une somptueuse interprétation d'un Gamelan, avec des couleurs sonores surprenantes

Description musicale du GAMELAN

gamelan instrument éducation musicale

Les Gamelans, dont l’unité sonore est caractéristique, réunissent pourtant 60 à 80 instruments.

On y décompose trois familles que sont les métallophones, les gongs et les peaux.

Il n'y a ni soliste, ni improvisation, mais au contraire une répartition extrêmement précise des rôles, au service d’une séquence musicale homogène. L'harmonie est établie sur des échelles de cinq ou sept tons.

 

Les instruments du Gamelan et leur rôle :

- Les métallophones à lames de bronze saron (photo ci-contre) jouent la mélodie de base.

- Les métallophones à lames de cuivre gender ornent le chant.

- Les jeux de gongs à bulbe bonang effectuent des variations.

- Les jeux de gongs kempul et ageng ajoutent des ponctuations.

- Les tambours horizontaux à deux peaux kendang tiennent la cadence. 

Chaque musicien doit connaître et pouvoir jouer de tous les instruments du Gamelan, car il est amené à changer souvent de place.