Séquence LA MARSEILLAISE - Cycle 3

séquence la marseillaise cycle 3

Lien important entre l'Histoire des Arts, l'Histoire générale, l'Éducation civique, le Français, l'EPS et l'Éducation Musicale, La Marseillaise est au cœur des enseignements.

Des cycles 2 et 3 à l'école, puis au collège et dans la suite des études, l'hymne national rassemble et fait sens pour unir la jeunesse.

La Marseillaise, dans sa version symphonique de concert, avec la reprise du refrain.

Car il est important d'en apprécier aussi la parfaite construction musicale, orchestrale et mélodique.

L'HISTOIRE de LA MARSEILLAISE - Cycle 3

éducation musicale la marseillaise compositeur

Résumé d'une histoire insolite :

 

La Marseillaise a été officiellement composée dans la nuit du 24 au 25 avril 1792 par un officier militaire, le capitaine Rouget de Lisle.

 

A son domicile de Strasbourg ce soir-là, il utilisa son violon pour inspirer sa composition. Sa musique était au départ un chant pour l'Armée du Rhin, qui faisait suite à la déclaration de guerre contre l'Autriche.

 

Ce texte chanté, qui suscita beaucoup d'enthousiasme, fut distribué dans plusieurs provinces de France. Puis des combattants volontaires Marseillais l'entonnèrent lors d'une remontée de plusieurs jours vers Paris.

 

La Marseillaise devint aussi le chant des révolutionnaires, qui se battaient pour les libertés face aux monarchies. Elle fut finalement proclamée Hymne National en 1795.

LA MARSEILLAISE et MOZART, inspiration divine ?

séquence la marseillaise mozart

Les premières notes du thème musical :

 

En 1786, Mozart publiait son 25ème concerto pour piano. On y entend avec stupéfaction cette mélodie - vidéo à visionner à partir de 1'50, et surtout à 7'10 avec le piano - qui est tout simplement le début exact de La Marseillaise !!?

 

Rappelons que Wolfgang Amadeus Mozart était autrichien (il est mort en 1791), et que Rouget de Lisle (mélomane cultivé) avait pour mission d'écrire un chant dans un contexte de guerre face à l'Autriche.

 

Alors le Capitaine d'armée français aurait-il eut l'idée d'aller subtiliser cet air chez l'ennemi pour mieux le défier ? Cette hypothèse pourrait être une très bonne piste pour résoudre cette énigme mélodique... Du moins c'est ce qu'on croyait (avant le dernier rebondissement).

C'est bien notre Marseillaise, et de plus dans cette délicatesse

des cordes et des bois (à 1'50), elle en devient souple, charmeuse et élégante...

- Entrée du piano et reprise du thème à 7'10 -

LA MARSEILLAISE :

L'incroyable vérité sur ses origines...

Rebondissement : Un autre protagoniste de l'histoire a été retrouvé. Il est totalement inconnu, et crée un nouveau maillon dans cette chaîne d'énigmes qui nous apporte une toute autre explication. Elle semble être la vérité éclatante ! Voyez plutôt cette émission, allez sur la vidéo : de 1'46 à 5'22.