Séquence - Les MUSIQUES du MONDE

Pour préparer vos cours, voici des exemples de chants, instruments, ensembles musicaux et danses traditionnelles, rapportés de tous les continents, et mettant en valeur les différentes cultures du monde : du fado portugais à l'oud arabe, des mariachis mexicains au koto japonais, ou encore de la country américaine à la conque néo-zélandaise...

PORTUGAL : Fado, le chant de l'âme...

musique du monde portugal

Emblème de la musique portugaise, le fado - du latin « Fatum » (= fatalité, destin) - est le chant national qui incarne l'âme de ce pays.

Il a pour voix légendaire celle d'Amália Rodrigues, dont le timbre si particulier reste dans les mémoires. Le fado est l’expression de la saudade (sentiment de nostalgie). On le trouvait dans les vieux faubourgs de Lisbonne, relié à la pauvreté, la prostitution et la vie de bohème. Les thèmes récurrents en sont : la solitude, le mal de vivre, l’exil, le deuil, l’amour inaccompli, la tristesse, la jalousie, la vengeance et les histoires passées ou présentes...

GRÈCE : bouzouki et sirtaki...

séquence musique monde Grèce

Instrument à cordes grec appartenant à la famille des luths, le bouzouki est constitué d'une caisse piriforme et d'un long manche muni de frettes. Ses cordes métalliques sont doublées. Il a longtemps eu mauvaise réputation, étant associé au monde des brigands. Depuis le milieu du XXe siècle, il a été réhabilité, pour être considéré comme l'instrument national de la Grèce. Il accompagne le sirtaki : cette danse fut célèbre pour avoir accompagné le film Zorba le Grec (1964).

SUISSE, AUTRICHE : le Cor des Alpes

musique du monde le cor des alples traditionnel suisse

C'est l'instrument national helvétique, connu dans tous les pays de la chaîne des Alpes (Autriche, France et Italie). Le cor des Alpes, attesté depuis le XVIe siècle, est une longue trompe en pin, sapin ou épicéa. Son embouchure de buis ou de tilleul lui procure un timbre velouté et majestueux. Jadis couramment utilisé par les vachers et les bergers, il pouvait dans de bonnes conditions météorologiques se faire entendre à plusieurs kilomètres, formulant des messages codés ou d’appel. Depuis, il a perdu sa fonction initiale pour être confié à des musiciens et prendre place dans les processions et fêtes traditionnelles.

FINLANDE : Jean Sibelius, un héros national !

séquence musique du monde finlande

Jean Sibelius (1865 - 1957) est considéré comme l'un des plus grands symphonistes du début du XXe siècle. Il composa plusieurs partitions inspirées par le Kalevala : la fresque avec chœur Kullervo, le poème symphonique Luonnotar (racontant la création du monde), Les légendes de Lemminkäinen (incluant le célèbre Cygne de Tuonela) et l'ultime poème symphonique Tapiola. Son œuvre majeure, Finlandia (1900), illustra la résistance finlandaise vis-à-vis de l'occupation russe, et devint le symbole de la naissance de l'identité nationale.

MAROC : les Berbères au cœur de l'Atlas

musique berbère maroc atlas

Les moyens de subsistance des Berbères - premiers habitants du Maroc - tiennent aux cultures céréalières (maïs, orge), arboricultures (dattes, amandes, argan) et élevages de troupeaux. Ils pratiquent une musique ancestrale, intimement liée à leur mode de vie agricole et leur foi en la fertilité de la terre divine.

La poésie, les proverbes, préceptes moraux ou adages sont au cœur de la tradition orale et chantée. Dans le cadre de fêtes ou rituels, on l'accompagne de rythmes (au bendir), de gestes et de danses. 

PAYS ARABES : le luth oud...

musique du monde Oud musique arabe

Du mot arabe al-oud (le bois), l'oud est né en Babylonie autour de l'an 600, comme l'atteste un bas-relief du temple du roi Hammourabi. C'est à Médine (deuxième ville sainte de l'Islam après La Mecque) que se rencontrèrent de nombreux musiciens et luthiers qui firent de l'oud l'un des plus éminents instruments de la musique arabe.

Fait de bois de noyer ou d'érable, il présente une caisse en forme de poire. Sa table est percée de grandes ouïes recouvertes de rosaces. Son manche, de noyer ou fruitier, ne possède pas de frettes et permet de jouer sur la variabilité de toutes les hauteurs de sons. L'angle caractéristique entre le cordier et le manche joue un rôle dans le soutien de la pression des 11 ou 12 cordes couplées. L'oud se joue avec un long plectre flexible : le risha (plume en arabe). Celui-ci est fait d'une tranche fine de corne de vache, ou bien d'une plume d'aigle aplatie.

AFRIQUE de L'OUEST : balafon, le "bois qui chante"...

séquence musique du monde balafon

Vu de l'Occident, le balafon est une sorte de cousin africain du xylophone. Mais c'est d'abord un instrument sacré, porteur d’esprits protecteurs. Dans la langue des Malinkés, la dénomination balafon associe les termes bala (instrument) et fon (sonne). Le premier balafon connu remonte au temps de l'Empire mandingue. Il participe aux danses et cérémonies, et apparaît sous des formes extrêmement variées. Fabriqué sur une structure de bois légère, nouée avec des lanières en cuir, le balafon présente des lames en bois durs, rangées en tailles croissantes. Au-dessous se placent des paires de petites calebasses formant les caisses de résonance.

MADAGASCAR : le valiha, instrument sacré...

musique du monde madagascar

Parmi les instruments de Madagascar, le valiha fait figure d'instrument national. C'est une cithare tubulaire en bambou, dont les origines lointaines renvoient aux pays du Sud-Est Asiatique, par le fait des migrations. Le nom valiha viendrait du sanskrit « vadhya » qui signifie : instrument de musique sacré. Il accompagne les événements familiaux, les fêtes religieuses et cérémonies cultuelles, avec un jeu raffiné, d'une très grande douceur.

ÉTATS-UNIS : la country et le bluegrass

séquence musique du monde états-unis

L'Amérique des campagnes incarne l'histoire du pays profond. On y trouve des éleveurs et des ranchs, installés dans une vie rurale sur laquelle la modernité n'a que peu de prise.

La country et le bluegrass, avec leurs sonorités de banjo et d'harmonica, racontent depuis deux siècles le quotidien de ces américains ayant gardé l'âme « cowboy ».

Trouvant ses sources dans les folklores des émigrants irlandais, écossais et anglais, la musique country est née au XVIIIe siècle dans les montagnes des Appalaches. Elle se chante avec des ballades aux mélodies et harmonies simples, louant les champs, les rivières, les clairs de lune et l'amour... Elle s'est enrichie en se confrontant à d'autres styles populaires comme le bluegrass, le honky tonk, le rockabilly ou le cajun.

MEXIQUE : la joie des orchestres mariachis...

musique du monde mexique

Le son des orchestres mariachis est un mélange de sonorités espagnoles et locales. Ils intègrent violons, guitares, trompettes et harpe. Au XIXe siècle, ces musiciens étaient souvent des paysans itinérants qui allaient d’hacienda en hacienda.. Après la révolution, beaucoup sont venus chanter leur cause dans les rues, tout en jouant le rôle de porteurs de nouvelles.

Leur répertoire s’est élargi au XXe siècle et leurs prestations se font désormais lors de fêtes sociales, officielles ou touristiques.

BRÉSIL : cuica, l'appel de la forêt...

Le cuica est un petit tambour à friction, introduit jadis en Amérique par les esclaves venus d’Angola. Il est joué par un procédé de frottement de sa tige interne en bambou, à l’aide d’un chiffon mouillé. Il émet alors un crissement imitant le cri du singe. On le retrouve dans les écoles de carnaval.

HAWAÏ : l'ukulélé, petite guitare exotique...

musique du monde amérique

Le 23 août 1879, un navire portugais du nom de « Ravenscrag » débarque à Honolulu. À son bord, 400 immigrants originaires de l’île de Madère, venus travailler dans l’exploitation de la canne à sucre. Les hawaïens furent frappés par leur petite guitare à quatre cordes, dérivée du cavaquinho portugais. Le terme ukulélé proviendrait de l’agrégation de uku (puce) et lélé (sauteuse), faisant allusion à la puce du chat, espèce introduite à Hawaï peu avant l'instrument au XIXe siècle. Les mouvements rapides des doigts furent en effet été comparés au pattes de l'animal se grattant.

NOUVELLE-ZÉLANDE : coquillages et conque...

La conque est un coquillage marin utilisé comme instrument à vent depuis des temps très anciens. Sa sonorité rugissante aurait le pouvoir de chasser les mauvais esprits. Elle se joue traditionnellement au Japon et dans les îles du Pacifique, par exemple chez les Maoris de Nouvelle-Zélande.

JAPON : le koto traditionnel...

séquence musique du monde japon

Le koto, importé de Chine au VIIIe siècle, fait figure d'instrument national japonais. Joué jadis par les jeunes filles de la noblesse pour la musique de cour, puis démocratisé au fil du temps, il exécute un répertoire raffiné et intime.

Mesurant au moins 1,80 m dans sa longueur, le koto est posé au sol ou sur une table basse. L’exécutante est à genoux, munie d’onglets d’ivoire attachés au pouce, à l’index et au majeur, pinçant ainsi 13 (jusqu'à 32) cordes de soie.

CAHIERS des ÉLÈVES

Une collection complète, de l'école au collège, pour lier plaisir et culture musicale...