Séquence MUSIQUE et GUERRE - Education Musicale

séquence musique et guerre

Historiquement tout d'abord, la musique est présente dans toutes les situations de guerres et de batailles, ce depuis les temps les plus reculés : Préhistoire, Antiquité, Moyen Age, etc.

En effet, on prête à la musique de nombreuses fonctions et attributs : encourager les troupes au combat, impressionner l'ennemi, honorer son pays, commémorer la mémoire des soldats disparus...

 

Mais les artistes et les musiciens savent aussi (et surtout) utiliser leur art pour dénoncer ces guerres en appelant à la paix des peuples. De grandes œuvres musicales, picturales ou cinématographiques illustrent ces événements et ces conflits humains. Elles sont entrées dans l'Histoire, déployant des caractères tragiques, ou au contraire en proposant l'espérance.

Concerto pour la main gauche de Maurice RAVEL

guerre et musique Ravel
Maurice Ravel à son bureau en pleine composition...

CONTEXTE de CRÉATION : Le pianiste autrichien Paul Wittgenstein fut gravement blessé sur le front russe durant la Première Guerre Mondiale. On l'amputa alors de son bras droit, brisant sa carrière musicale.

 

Le célèbre musicien français Maurice Ravel (1875 - 1937), sensible à la situation de ce pianiste, entreprit de composer, dans la période 1929 - 1931, un incroyable et improbable Concerto pour la main gauche.

 

La création de cette partition eut lieu à Vienne le 5 janvier 1932, par son juste dédicataire Paul Wittgenstein. En un seul mouvement, animé d'une puissante énergie, le morceau se révéla redoutable et ambitieux, la main gauche devant couvrir le territoire des deux mains sur le clavier.

Séquence tirée d'une répétition avec orchestre de Zurich : Yuja Wang est au piano.

La technique, l'émotion et la concentration y sont intenses jusqu'au point final.

Les Planètes de Gustav HOLST

musique guerre planètes
Portrait de Gustav Holst

INTRODUCTION : Gustav Holst était un enfant timide, réservé, et parfois même apeuré, qui souffrait de problèmes de santé. Il fut mis au trombone par son père qui comptait sur cet instrument au souffle exigeant pour réduire son asthme.

 

Devenu professeur et compositeur, c'est en s'intéressant à l'astrologie et en interprétant les horoscopes que Gustav Holst eut l'idée en 1913 d'écrire une grande suite symphonique intitulée : Les Planètes.

Trois années furent nécessaires pour élaborer cet ambitieux projet qui prit lentement forme dans son esprit.

 

L'EXTRAIT : Mars - Celui qui apporte la guerre.

Avec son rythme implacable à 5/4, ses violons frappant les cordes avec le bois de l'archet, Mars imprime sa marche guerrière céleste, en route vers le paroxysme et le chaos...

Une page prémonitoire, terminée juste avant le déclenchement de la Grande Guerre.

The Planets suite, par le BBC Symphony Orchestra  placé sous la direction de Susanna Mälkki.

Une version énergique et intense qui fait vibrer le Royal Albert Hall de Londres !

Apocalyps Now de F.F. COPPOLA

musique et guerre cinéma

HISTOIRE ET CONSERVATION : Précieusement conservé à la Bibliothèque du Congrès des États-Unis pour son importance historique, le film Apocalyps Now (1979),  fut réalisé par Francis Ford Coppola.

 

La bande musicale présentait notamment des chansons de l'époque, comme The End du groupe The Doors, Satisfaction des Rolling Stones ou Susie Q de Dale Hawkains.

Et puis il y a cette scène guerrière terrifiante, avec une partition du compositeur Richard Wagner...

Une flotte d'hélicoptères mène un raid sur un village vietnamien. Leurs haut-parleurs diffusent La Chevauchée des Walkyries de Wagner pour répandre la terreur avant le chaos.