Séquence : MUSIQUE, NATURE et ENVIRONNEMENT


séquence musique, nature et environnement

Si aujourd'hui on semble crouler sous des musiques (pardon des "sons"), totalement synthétiques et gérées par l'informatique, notre séquence va nous permettre de retrouver le souffle musical de la vie !

Il s'agira de nous ressourcer par ce que la musique a de proche de la nature. En effet ce thème, privilégié par les compositeurs pendant des siècles, rejoint désormais notre besoin vital d'un environnement (sonore) apaisé.

On pourra presque faire une analogie avec un enjeu de société, en évoquant la psychologie ou le bien-être.

Symphonie n°4 "Automne" - Johannes BRAHMS


Composée en 1884-85 à Mürzzuschlag, dans les Alpes autrichiennes, cette 4ème symphonie a été créée le 25 octobre 1885 à Meiningen, sous la direction du compositeur. Brahms, grand amoureux de la nature, avait l'habitude d'y faire de longues promenades en solitaire, entre réflexion, contemplation et recherche d'inspiration.

Pour l'anecdote, la partition échappa de justesse à un incendie qui s'était déclaré dans la maison louée par Brahms, et c'est une voisine qui la sauva. L'oeuvre s'ouvre sur cette mélodie aux violons, très mélancolique, qui la fit qualifier de "symphonie d'automne". Fermez les yeux, et écoutez...

Finlandia - Jean SIBELIUS


" J’aime les bruits mystérieux des champs et des forêts, de l’eau et des montagnes. "

Le poème symphonique Finlandia est l'une des partitions les plus connues de Sibelius. Il a été créé le 4 novembre 1899 à Helsinki. Sibelius souhaitait y peindre, avec solennité et lyrisme, la beauté des paysages de son pays, la Finlande. Des vastes forêts aux lacs légendaires, le musicien nous livre une puissante déclaration d’amour à la nature et à l'environnement. Il prend en compte, dans son écriture, la dimension épique et mythologique de l'histoire finnoise.

Chanson "Respire" - Mickey 3D


Approche-toi petit, écoute-moi gamin

Je vais te raconter l'histoire de l'être humain

Au début y avait rien, au début c'était bien

La nature avançait, y avait pas de chemin

 

Puis l'homme a débarqué avec ses gros souliers

Des coups de pieds dans la gueule pour se faire respecter

Des routes à sens unique il s'est mis à tracer

Les flèches dans la plaine se sont multipliées

 

Et tous les éléments se sont vus maîtrisés

En deux temps trois mouvements l'histoire était pliée

C'est pas demain la veille qu'on fera marche arrière

On a même commencé à polluer les déserts

 

Il faut que tu respires, et ça c'est rien de le dire

Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire

 

D'ici quelques années on aura bouffé la feuille

Et tes petits-enfants ils n'auront plus qu'un œil

En plein milieu du front ils te demanderont

Pourquoi toi t'en as deux, tu passeras pour un con

Ils te diront "comment t'as pu laisser faire ça"

T'auras beau te défendre leur expliquer tout bas

C'est pas ma faute à moi, c'est la faute aux anciens

Mais y aura plus personne pour te laver les mains 

 

Tu leur raconteras l'époque où tu pouvais

Manger des fruits dans l'herbe allongé dans les prés

Y avait des animaux partout dans la forêt

Au début du printemps, les oiseaux revenaient

 

REFRAIN - Il faut que tu respires, c'est demain que tout empire. Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire

 

Le pire dans cette histoire c'est qu'on est des esclaves

Quelque part assassins, ici bien incapables

De regarder les arbres sans se sentir coupable

À moitié défroqués, cent pour cent misérables

 

Alors voilà petit, l'histoire de l'être humain

C'est pas joli joli, et j'connais pas la fin

T'es pas né dans un chou mais plutôt dans un trou

Qu'on remplit tous les jours comme une fosse à purin

 

REFRAIN (version 2) - Il faut que tu respires... (x4)