Séquence MUSIQUE PULSÉE, non pulsée

et notion de TEMPO


musique pulsée non pulsée tempo
Le métronome donne le tempo d'une musique pulsée

D'après sa définition, le verbe "pulser" (de l'anglais To pulse) décrit le fait d'émettre des pulsations : celles-ci étant sous forme de battements sonores ou lumineux (exemple du stroboscope).

Nous vivons d'ailleurs grâce aux pulsations régulières de notre coeur et de nos artères. Leur fréquence pouvant être élevée, modérée ou lente, selon des séquences différentes dans nos activités physiques ou nos états psychiques.

Dans le monde musical, on dit d'une musique qu'elle est pulsée ou non pulsée, si on y perçoit un battement ou pas. Ce battement suit un tempo lent, modéré ou rapide.

Exemple n°1 : MUSIQUE NON PULSÉE

Adagietto de la Symphonie n°5 de Gustav MAHLER


Composée entre 1901 et 1902, cette immense symphonie, d'une durée d'1 heure et 10 minutes,  correspond à un moment où Mahler est en proie à de graves problèmes de santé, le laissant penser que sa mort approche. Durant cette période, il a toutefois le bonheur de rencontrer la musicienne et peintre Alma Schlindler, qu'il épousera à la hâte. Cet Adagietto sonne alors comme une lettre d'amour, sorte de temps suspendu, au tempo lent et au climat heureux.

Exemple n°2 : MUSIQUE NON PULSÉE

Pearl Harbor Musique de film, de Hans ZIMMER

Exemple n°3 : MUSIQUE PULSÉE

Danse symphonique, de Serge RACHMANINOV

Exemple n°4 : MUSIQUE PULSÉE

Indiana Jones (Raiders March), de John WILLIAMS