Séquence sur la MUSIQUE ORIENTALE

Shéhérazade, de Nicolaï RIMSKI-KORSAKOV

 - 1er mouvement - Thème du Sultan

séquence musique orientale

Narrateur et coloriste incomparable, inspiré autant par les traditions nationales russes que par l'Orient, Rimski-Korsakov fut un grand symphoniste attaché à des formes libres.

 

Cette suite symphonique, ayant pour programme les Contes des Mille et une nuits, a été terminée en juillet 1888 et créée l'année suivante à Saint-Pétersbourg.

C'est un joyau de l'art orchestral, une œuvre qui a elle seule aurait suffit à assurer la postérité du compositeur.

 

Elle est découpée en quatre mouvements : 1. La mer et le bateau de Sinbad - 2. L'histoire du Prince Kalender - 3. Le jeune prince et la princesse - 4. La fête à Bagdad - Le naufrage du bateau sur les rochers.

 

L'extrait : L’œuvre est introduite par une présentation musicale des deux personnages principaux du conte : le redoutable Sultan Shariar et la belle Shéhérazade. La fine mélodie orientale, jouée au violon, incarnera l'héroïne comme leitmotiv charmeur tout au long de la partition. Le dessin est gracieux, caressant, chanté dans le registre aigu de l'instrument.