Un JOUR, une ŒUVRE, une MUSIQUE

un jour une oeuvre une musique

Parmi les enseignements de l'école primaire, dans les cycles 1, 2 et 3, l'histoire des arts offre la possibilité de venir se placer en contrepoint des autres matières.

Un jour pour une œuvre, c'est une façon de proposer un rituel attrayant. La musique, comme les autres arts, offre des entrées multiples vers des époques et des pays différents. Voyons l'exemple de 3 œuvres, en détails et en images.

Un jour, une œuvre, une musique / Exemple 1

Le Boléro de Maurice RAVEL (1928)

Circonstances de création :

Nous sommes à la fin de l'année 1927. Ravel s'apprête à embarquer pour une tournée aux États-Unis et au Canada, lorsqu'il reçoit de son amie Ida Rubinstein une commande : la danseuse et mécène russe lui demande d'écrire un « ballet de caractère espagnol ».

 

Quelques mois plus tard, à l’été 1928, Ravel est en villégiature à Saint-Jean-de-Luz. Il a alors l’idée de réaliser une œuvre expérimentale, entre rythme et étude d'orchestration.

un jour une oeuvre une musique piano

Un matin, avant son rituel quotidien de nage en mer, il joue au piano à un ami une mélodie, d'un seul doigt, en lui expliquant qu'il pourrait essayer de la répéter avec insistance, et que cela marcherait peut-être comme pour La Madelon ! Il la pose sur un rythme de boléro, danse andalouse que ses voyages en Espagne lui avaient permis de découvrir.

 

Finalement un an après sa commande, l’œuvre est créée le 22 novembre 1928 à l'Opéra Garnier. Ida Rubinstein, sa dédicataire naturelle, y tient le rôle d’une danseuse de flamenco très sensuelle, provoquant au passage un certain émoi...

 

Sur une cellule rythmique répétée en ostinato, est entendue une suite de solos instrumentaux mettant en valeur chaque pupitre. L'accompagnement orchestral s'étoffe peu à peu, suit un long crescendo, et conduit progressivement vers l'apothéose.

Moment festif à Sao Paulo au Brésil. Lors d'un échange entre étudiants musiciens

français et jeunes brésiliens, est organisée une flashmob sur le Boléro de Ravel !