CANON, de PACHELBEL - Cycle 3


C'est en Allemagne, du côté de Nuremberg, que Johann PACHELBEL est né en 1653. Dans sa famille, on est négociant en vin, mais lui va se tourner vers la musique. Organiste, compositeur et professeur, il officie, entouré de nombreux élèves, jusqu'à sa mort survenue en 1706. Son Canon, immensément connu, est un comme un tube musical, à l'affiche du Cycle 3.


canon Pachelbel cycle 3
Le manuscrit original du Canon de Pachelbel

Composé en 1677 à destination de trois violons et d'une basse continue, ce Canon en ré Majeur faisait partie d'une  pièce de musique de chambre et était suivi d'une gigue, aujourd'hui oubliée.

 

Il doit son succès à la simplicité de sa mélodie, à son caractère majestueux et à l'impression de plénitude qui s'en dégage.

 

Le thème, d'allure très épurée et lente avec ses notes noires conjointes, est répété en canon aux autres voix, avant de se prêter à un développement en 12 variations ornementées.

 

La basse continue, immuable, fournit un ostinato de deux mesures (à 4 temps), répété 28 fois.

Le Canon de Pachelbel, interpreté par un superbe Quatuor à cordes - Cycle 3

Vous trouvez le Canon de Pachelbel un peu trop calme ? Attention ça va chauffer !