Le CHANT GOSPEL - Éducation Musicale - Cycle 3


Forme moderne des anciens "spirituals", le gospel est un chant religieux chrétien qui s'est développé en même temps que le jazz et le blues. Il prend son essor dans les années 1930, sortant des églises et allant au devant du public. On le retrouve sur les scènes des cabarets et des théâtres, d'abord en Amérique, puis, après la 2è Guerre Mondiale, en Europe. Notre cours d'Éducation Musicale au Cycle 3 vous propose d'approfondir cette vibrante histoire.


gospel éducation musicale
Mahalia JACKSON, célèbre chanteuse de gospel

Le terme « gospel » est une contraction des deux mots « God » et « Spell », signifiant : « la parole de Dieu ».

 

Son acte de naissance est communément admis au début des années 1930, lorsque le pianiste de blues Thomas A. Dorsey décide d'appeler « Gospel music » des créations musicales au service du chant religieux. 

 

On relève toutefois, dès les années 1920, des enregistrements de chants réalisés par des pasteurs Noirs. Chorales et évangélistes parcourent les campagnes afin de populariser leurs gospel hymns, étapes préliminaires vers les gospel songs à venir.

 

La période 1940-60 représente « l’âge d’or » du gospel, avec quantité de groupes vocaux - féminins, masculins ou mixtes -. Il dépasse sa fonction sacrée et va au devant du grand public dans les cabarets, clubs, salles de concerts et théâtres.

 

Au plan musical, de nombreux gospel songs sont des spirituals réorganisés et harmonisés en cantiques à 4 parties, parfois enrichis de paroles nouvelles. La formation en quartet vocal reste en effet la base d'expression la plus répandue. Elle peut être soutenue par quelques instruments (présents aux offices depuis les années 1870) : orgue, harmonium et cordesLe chant est aussi accompagné de claquements de mains et mouvements du corps.

Une scène bouleversante du film américain Imitation of Life (Mirage de la vie) - 1959 -,

avec le chant gospel de Mahalia Jackson, pour une cérémonie d'obsèques.


Ouvrage de référence :