Keith HARING - Biographie - Cycle 3

keith Haring biographie

31 années d'une bien courte vie pour Keith Haring : ce dessinateur, peintre et sculpteur, pétri de malice et d'idées alternatives aura déployé sa créativité, jusqu'à se faire une place parmi les artistes les plus en vue de son temps.

Graffiti et Bad Painting étaient ses courants d'expression. Parfois la police l'arrêta, mais il continua son oeuvre, et aussi son activisme, car il était en lutte contre le système dominant capitaliste, religieux et colonialiste.

Keith haring cycle 3

Keith Haring naît le 4 mai 1958 en Pennsylvanie, dans une famille d'esprit bien trop discipliné pour sa propre fantaisie...

Passionné par le dessin, il part à New York et intègre la School of Visual Art, où lui sont enseignées divers techniques de collage ou d'images animées en vidéo.

Mais c'est surtout dans le quartier de l'East Village qu'il trouve une culture alternative, plus en phase avec son art : rues, métros et entrepôts y sont les supports usuels. 

Il effectue par exemple des milliers de dessins à la craie blanche sur des panneaux noirs inutilisés.

Ce sont ces créations multiples, éphémères et non signées qui le distinguent, tant elles sont originales et reconnaissables entre toutes !

 

"Ma contribution au monde est ma capacité à dessiner."

Keith Haring dessin

Dans les années 1980, Keith Haring accède à une véritable reconnaissance. On l'invite et on expose ses oeuvres de New York à Paris, de Rio de Janeiro à Venise, ou encore de Melbourne à Berlin. Ses fresques embellissent des hôpitaux (comme l'hôpital Necker à Paris), des orphelinats.

Il s'engage fortement contre  le racisme, les discriminations, l'homophobie et le nucléaire.

Keith Haring, par ailleurs très apprécié des enfants, leur donne des cours de peinture dans des écoles et des musées de New York.

 

En 1988, l'artiste apprend qu'il est touché par le virus du sida. Luttant contre cette maladie, il crée pour tous ceux qui sont également touchés la Keith Haring Foundation

Il succombera des complications de ce maudit virus, le 16 février 1990.