Le Sacre du Printemps - Histoire des Arts

le sacre du printemps histoire des arts

Le Sacre du Printemps de Igor Stravinski est l'une des œuvres les plus importantes du XXe siècle et de l'histoire des arts. Elle marque l'entrée dans la modernité pour la musique et la danse.

 

Sa création en 1913 à Paris, donna lieu à un mémorable scandale, provoqué à la fois par la chorégraphie tribale de Nijinski et par la musique fracassante de Stravinski, en rupture avec les traditions classiques et romantiques.

La fiche technique du SACRE du PRINTEMPS

igor stravinsky
Photo - portrait de Stravinski, compositeur du Sacre du Printemps

Type : Ballet

Durée : 30 minutes environ

Création : Théâtre des Champs-Élysées à Paris, le 29 mai 1913

Composition : Igor Stravinsky (1882-1971)

Chorégraphie : Vaslav Nijinski (1889-1950)

Décors et costumes : Nicolas Roerich (1874-1947), dédicataire

Producteur : Serge Diaghilev (1872-1929), commanditaire et Directeur de la Compagnie des Ballets Russes

Formation : Grand orchestre symphonique de 120 musiciens

Sujet : Rite païen imaginaire célébrant le retour du printemps par le sacrifice d'une jeune fille.

CITATION de Stravinski à propos de la genèse du Sacre du Printemps :

« J'entrevis dans mon imagination le spectacle d'un grand rite sacral païen : les vieux sages, assis en cercle et observant la danse à la mort d'une jeune fille, qu'ils sacrifient pour leur rendre propice le Dieu du Printemps. »     

I. Stravinsky, dans Chroniques de ma vie

Le Sacre du Printemps au cinéma

Coco Canel & Igor Stravinski est un film de Jan Kounen, sorti en 2009, qui permet d'entrer dans la vie intime du maestro et de revivre la création du Sacre du Printemps en 1913.

Le Sacre du Printemps - Programme

Le printemps en Russie est une période de dégel spectaculaire qui se manifeste par

le réveil puissant des forces de la nature, d'où l'aspect tumultueux du ballet.

adoration de la terre

Premier tableau : L'ADORATION DE LA TERRE

Au printemps : la terre est couverte de fleurs, une grande joie règne, les hommes se livrent à la danse et interrogent l'avenir selon les rites. L'Aïeul de tous les sages prend part lui-même à la glorification du Printemps. On l'amène pour l'unir à la terre abondante et superbe. Des danses heureuses de filles et de garçons se transforment progressivement en transes sauvages. Les garçons s’emparent des filles et deux tribus rivales engagent un combat que le vieux sage tente de calmer.

Introduction - Augures printaniers - Danses des adolescentes - Jeu du rapt - Rondes printanières - Jeu des cités rivales - Cortège du Sage - L'Adoration de la Terre - Danse de la Terre

Second tableau : LE SACRIFICE

Après minuit, les adolescentes mènent les jeux mythiques. On glorifie celle qui est désignée pour être livrée aux Dieux. On appelle les Aïeux, témoins vénérés. Garçons et filles de la tribu se déchaînent autour de l’élue qui meurt à l’issue d’une danse frénétique.

Introduction - Cercles mystérieux des adolescentes - Glorification de l'élue - Évocation des ancêtres - Action rituelle des ancêtres - Danse sacrale